E-magazine Via

E-magazine Via

Vous allez être redirigé vers InsureMyTesla, une assurance unique spécialement conçue par Touring Assurances pour les conducteurs de Tesla.

MOTO

Retour au sommaire


Bien vendre votre moto sans souci

Bien vendre votre moto sans souci

C’est décidé, vous allez vendre votre moto. Combien vaut-elle et comment s’y prendre pour la vendre rapidement et sans tracas ?

Vous mettez votre moto en vente et vous vous posez plein de questions : quelle est la meilleure période pour la vendre? A quel prix? Est-il proscrit de la faire essayer ? Quels papiers fournir ? Comment rédiger la facture ?

Quand vendre sa moto ?

Les mois d’août et de janvier sont généralement des périodes calmes sur le marché de la revente des motos. L’automne arrive, suivi de l’hiver, et peu de gens sont enclins à acheter un deux roues.

Mieux vaut se concentrer sur les mois d’avril et de juin pour revendre votre moto. C’est le retour de la belle saison et beaucoup d’amateurs de deux roues vont se laisser tenter par l’achat d’une machine neuve ou d’occasion.

Comment définir le prix de votre moto ?

Vieille mais pas cabossée ! Pas de souci pour l’âge et le kilométrage de votre moto si elle est en bon état mécanique. Mais si vous tentez de la vendre avec un gros coup dans le réservoir ou la carrosserie largement griffée, vous aurez peu de chance de trouver un preneur. A moins que vous ne cassiez fortement votre prix de vente.

Tout modèle et tout âge confondu, votre moto présente des atouts et des faiblesses. C’est de ses atouts et faiblesses que vous devez tenir compte pour vous faire une première idée de la cote de votre moto.

Entretien régulier : le carnet d’entretien de votre moto est complet, c’est un point fort ! Vous prouvez à votre acheteur que vous avez pris soin de votre machine en respectant le rythme de ses entretiens et autres interventions mécaniques (factures à l’appui, c’est encore mieux).

Organes consommables : ce sont principalement les pneus et le kit pignon-chaîne.

C’est la première chose que l’acheteur regardera quand il verra votre machine. Le prix moyen d’un nouveau pneu standard pour une moto de route (type 500 cc) oscille entre 200 et 250 EUR. Celui d’un nouveau kit pignon-chaîne est de l’ordre de 150 à 250 EUR. En cas d’usure prononcée, vous devrez donc déduire ces montants de votre prix de vente.

  • Comment vérifier régulièrement l'usure de vos pneus ? C'est simple. Sur le flanc de la plupart des pneus se trouve un témoin d’usure équivalent à 1 mm. Avec un témoin d'usure supérieur à 1 mm, il est temps de penser à changer vos pneus.
  • Comment vérifier régulièrement l'usure de votre kit pignon-chaîne ?

Si votre chaîne se met à siffler, si vous arrivez à la décoller manuellement de la couronne ou si la couronne montre des dents pointues plutôt que carrées, il est temps de faire vérifier votre kit pignon-chaîne.

Votre propre état des lieux ne vaudra jamais celui d’un professionnel. Pour avoir une notion encore plus objective de la cote de votre moto, demandez à votre garagiste d’en donner une estimation de prix si elle était revendue à un marchand ou un particulier.

Internet demeure un bon indicateur. Il existe plusieurs sites très connus de vente de motos. Sélectionnez la catégorie de votre machine, le modèle, son année, et si possible un kilométrage avoisinant. Vous pourrez retrouver de nombreuses motos plus ou moins similaires à la vôtre. De cette manière, vous aurez rapidement une idée du prix estimatif de vente de votre moto.

Comment vendre sa moto ?

Vous pouvez la vendre de particulier à particulier ou à un marchand, tenant compte du fait que vous la vendrez toujours plus cher à un particulier.

La meilleure manière de vendre sa moto est de la placer sur un ou plusieurs sites spécialisés dans la vente de motos d’occasion : n’oubliez pas les photos qui permettent à l’acheteur potentiel de comprendre rapidement de quoi il en retourne.

Beaucoup de garages prennent les motos en très bon état en dépôt. Elles sont placées dans un « show-room occasion ». Vous fixez un prix avec le garagiste, et en cas de vente, ce dernier prend un pourcentage sur la vente.

Les papiers à fournir

Pour les motos, le contrôle technique n’est pas nécessaire mais, vous devrez néanmoins fournir à l’acheteur de votre machine :

  • Le certificat de conformité européen du véhicule
  • Le certificat d’immatriculation du véhicule (feuillet rose)

Point de vue facture, les éléments à reprendre sont :

1. Les coordonnées du vendeur et de l’acheteur à remplir, y compris leur n° de carte d’identité.
2. Les données relatives à la moto:

    • La marque
    • Le type
    • La couleur
    • L’année de construction
    • La cylindrée en CC
    • La puissance du moteur en KW (mentionné sur le certificat d'immatriculation du véhicule)
    • Le n° de chassis
    • La date de première mise en circulation
    • Le descriptif des dégâts éventuels & option

La fameuse mention « le véhicule est vendu dans l’état bien connu de l’acheteur » avec la date et les signatures des deux parties pour accord.

Point de vue essai, il est très rare qu’un vendeur autorise un acheteur à aller faire un tour avec sa moto pour l’essayer. A vous de voir !

Vous avez investi en achetant une moto neuve dans l’espoir de faire une affaire en la revendant par la suite ?
Vous vous renseignez alors sur les conditions pour revendre votre moto ?  Bonne nouvelle, vous avez fait un bon investissement : les motos en bon état se revendent bien sur le marché de l’occasion. Attention cependant, ne revendez pas votre moto lors de sa première année d’acquisition, vous risquez de perdre 50 % de sa valeur à la revente.

Vous pouvez consulter les différents éléments auxquels un acheteur potentiel fait attention avant d’acheter une moto d’occasion. Si votre moto est conforme à ces attentes, c’est plutôt bon signe pour vous !

Vous vous demandez maintenant que faire de votre plaque d'immatriculation une fois votre moto vendue ? La D.I.V. vous donne plus d'informations sur cette page.