E-magazine Via

E-magazine Via

Vous allez être redirigé vers InsureMyTesla, une assurance unique spécialement conçue par Touring Assurances pour les conducteurs de Tesla.

MOTO

Retour au sommaire


Le permis moto : du neuf pour votre sécurité. Et côté tarif ?

Le permis moto : du neuf pour votre sécurité. Et côté tarif ?

Le permis moto : du neuf pour votre sécurité. Quelles sont les améliorations et les contraintes introduites par la loi ? Le permis moto en pratique et ce qu’il va vous coûter…

Comment améliorer la sécurité des 2 roues ?

Depuis le 1er mai 2013, la Belgique a adopté une nouvelle loi visant à améliorer la sécurité des motocyclistes. Elle suit une Directive européenne qui participe, entre autres, à une uniformisation des permis et à un durcissement de la formation préparatoire à la conduite sur deux roues.

Déjà avant cette loi, le nombre d’accidents de la route était en baisse depuis 2004. Cette amélioration est aussi due, d’après Stijn Vancuyck, Conseiller deux-roues à la Febiac, aux conditions météo : « Le temps n’était pas très beau l’année passée, donc certains usagers, comme les motards, ont moins roulé ou avec une prudence accrue… »

A noter que la sensibilisation doit impliquer tous les usagers de la route. La moitié des accidents de moto sont en effet provoqués par une erreur de l’autre partie, souvent un automobiliste.

Que nous apporte la nouvelle loi ? 

Son but est de mieux adapter la puissance des motos à l'âge et à l'expérience du candidat

  • De nouvelles catégories de permis sont créées en fonction de l’âge. Par exemple, un jeune de 16 ans peut commencer à conduire un premier cyclomoteur de 50 cc ne dépassant pas 45km/h.
  • Le nombre d’heures d’apprentissage obligatoires passe désormais à 12h minimum. Ainsi, le candidat peut prendre la route avec plus d’expérience et de confiance.
  • Ce n’est qu’après avoir réussi un premier examen pratique sur piste privée que le candidat peut rouler sur la voie publique. C’est donc uniquement lorsqu’il sait manœuvrer et conduire qu’il peut se mêler à la circulation.

Un contrat d’apprentissage lie l’école et le candidat. Une fiche de progression reprend le contenu de la formation (connaissances théoriques et pratiques obligatoires), les résultats attendus et ceux atteints au fil de la formation. Il peut ainsi s’auto-évaluer après chaque cours sur l’acquisition des aptitudes requises et estimer s’il a besoin de plus d’heures. 

En pratique : le permis moto nouvelle formule.

Le candidat doit passer un examen théorique et suivre 9 heures de formation pratique minimum auprès d’une moto-école.

Il peut ensuite appréhender l’examen pratique de 2 manières :

  • Formule 1 : passer une 1ère épreuve pratique, sur terrain privé. Le candidat reçoit alors un permis provisoire qui l’autorise à continuer à s’exercer seul. Dans un délai d’un mois à un an, il doit passer son examen définitif sur voie publique.
  • Formule 2 : prendre au moins 3 heures de cours supplémentaires en motoécole. Et passer alors en une fois les deux épreuves pratiques.

Selon les acteurs de terrain, 9h à 12h d’apprentissage assurent au motard une maîtrise minimale de son véhicule. Un débutant aurait besoin, après avoir roulé quelques milliers de km, de quelques cours de perfectionnement, hautement conseillés.

Notons aussi que les détenteurs de permis B (datant d’après mai 2011) doivent uniquement suivre 4h de moto-école pour piloter une moto de 125 cc. Ils ne doivent donc pas passer d’examen. Cette mesure a pour but d’encourager le passage de l’automobile aux deux roues.

Combien coûte le nouveau permis ?

La note de la moto-école ne sera pas beaucoup plus salée qu’avant. Le but n’est pas de décourager les apprentis motards, au contraire.
Plusieurs écoles proposent d’ailleurs des forfaits : comptez plus ou moins 585€ pour 9h d’apprentissage. L’avantage est que vous pouvez maintenant étaler vos heures sur une année et donc répartir vos frais.

Pour les heures supplémentaires de perfectionnement : comptez un coût horaire entre 50 et 65 €.

Tenez aussi compte des redevances à honorer auprès du centre d’examens :

  • 15€ pour l’épreuve théorique
  • 14€ pour l’examen pratique (obtention du permis provisoire)
  • 50€ pour l’épreuve sur la voie publique (31€ + 19€ pour le véhicule suiveur de l’examinateur.

Et enfin vous obtiendrez votre permis auprès de l’administration communale, à des tarifs variant selon la commune. Par exemple, à Ixelles, le permis provisoire coûte 9€ et le définitif 24€.

Félicitations ! Vous avez passé l’examen avec succès et obtenu votre permis moto !

Le permis en poche, vous souhaitez acheter votre première moto ? Vous avez des économies et comptez acheter une moto neuve ou vous pensez plutôt à une moto d’occasion ? Ou peut-être êtes-vous toujours indécis ? Découvrez ici les éléments positifs et négatifs d’une moto neuve ou d’une moto d’occasion.

 Choisissez le modèle de moto qui présente les caractéristiques importantes à vos yeux !