E-magazine Via

E-magazine Via

Vous allez être redirigé vers InsureMyTesla, une assurance unique spécialement conçue par Touring Assurances pour les conducteurs de Tesla.

HABITATION

Retour au sommaire


Vos enfants sont-ils bien assurés à l’école ?

Vos enfants sont-ils bien assurés à l’école ?

L’école est un lieu d’accidents fréquents pour les enfants en âge scolaire. Il existe des solutions pour que parents, enfants et enseignants soient à l’abri de litiges bien inconfortables.

L'école est par définition le lieu de vie pour tous les jeunes. Salles de gym, jeux à la récré, activités sportives d’un jour ou d’un week-end. Les occasions de se faire « bobo » sont courantes. D’autre part, votre enfant peut malencontreusement briser les lunettes de l’un de ses camarades. Comment est-il assuré ?

Les accidents scolaires : une réalité

D’après les statistiques, un enfant sur douze est impliqué annuellement dans un accident à l’école.

A l’école primaire, les fractures constituent près de 17 % des accidents et les traumatismes dentaires 10 %. Heureusement, ces chiffres sont moins importants à l’école secondaire. Là, il s’agit plutôt d’entorses et de lésions musculaires, les élèves du secondaire étant plus portés sur le sport d’équipe durant leur temps de jeux.

En effet, c’est majoritairement pendant les récréations que les accidents surviennent.

2/3 des accidents impliquant des élèves du primaire se passent pendant la cour de récréation, pour 1/3  concernant les élèves du secondaire.

Cas moins grave : votre enfant peut involontairement causer des dommages aux biens matériels de ses camarades : lunette, IPod, GSM, etc. Reste à savoir comment fonctionnent les assurances dans des situations similaires.

Quelle protection de base ?

A la base, on distingue deux assurances « Responsabilité Civile » : celle souscrite par l’école et celle souscrite par les parents.

1. La RC scolaire

Pour des dommages survenus dans le cadre d’activités scolaires, la RC scolaire de l’école couvre aussi bien les enseignants, la direction, le personnel administratif que tous les élèves. Toutes les écoles en ont une, c’est obligatoire. Elle intervient en première ligne en cas d’accident dans l’enceinte de l’école, lorsque la responsabilité peut être imputée à un enseignant, à un surveillant, à la direction…mais aussi si un autre élève est à l’origine de l’accident, car la RC Scolaire couvre également tous les élèves qui fréquentent l’établissement.

2. La RC assurance familiale pour les parents

En tant que parents, il est recommandé de souscrire une RC Vie Privée, couramment appelée assurance familiale.

Quasiment toutes les familles ont souscrit cette assurance dans le cadre de leurs activités de tous les jours. Un de vos enfants shoote dans un ballon et casse la vitre d’un voisin, c’est votre assurance familiale qui intervient. Cette dernière n’est pourtant pas légalement obligatoire, mais sera votre meilleur remède en cas d’accident grave si les charges financières d’indemnisation sont lourdes, que ce soit dans votre vie privée…ou à l’école !

En effet la RC assurance familiale intervient aussi dans le cadre de la vie de votre enfant à l’école.

Prenons un exemple simple : en jouant, votre enfant pousse un de ses camarades dans l’escalier et celui-ci se casse la jambe. S’il peut être avéré que votre enfant est à la cause de l’accident, l’école peut exiger que ce soit votre assurance qui intervienne pour couvrir les frais médicaux.

La règle est simple : celui qui a commis la faute à l’origine du sinistre doit couvrir les frais pour indemniser celui qui a été victime de la faute.

Moins dramatique : votre enfant casse les lunettes d’un de ses camarades ou laisse tomber son GSM, c’est à nouveau votre RC privée qui interviendra pour couvrir les frais.

Les écoles sont bien couvertes

Ce n’est pas une obligation légale, mais la plupart des écoles souscrivent une assurance accident combinée à leur RC.

En cas d’accident scolaire, quasiment 100% des cas de dommages seront couverts, surtout lorsqu’il s’agit d’une faible indemnisation. Cette assurance scolaire va intervenir et couvrir les dommages corporels et matériels survenus dans l’enceinte de l’école et lors de déplacements à l’extérieur (dans le cadre d’activités scolaires).