E-magazine Via

E-magazine Via

Vous allez être redirigé vers InsureMyTesla, une assurance unique spécialement conçue par Touring Assurances pour les conducteurs de Tesla.

HABITATION

Retour au sommaire


Déménager ? Faut assurer !

Déménager ? Faut assurer !

Vous déménagez et ce n’est pas une mince affaire. Il faut tout organiser pour le jour J sans oublier toutes les démarches administratives.

C’est sûr, il y a des expériences plus plaisantes qu’un déménagement : compteurs d’eau, d’électricité, de gaz, connexion Internet, transfert de courrier postal, réservation de panneaux de signalisation devant votre nouvelle et ancienne habitation... Sans oublier tout ce qui a trait à vos assurances.

Ça ne s’improvise pas !

S’il y a bien un domaine dans lequel on ne peut faire dans l’improvisation, c’est bien le déménagement.

Première chose à faire : demander à votre employeur si vous pouvez avoir un jour de congé légal si vous déménagez en semaine. Ce jour de congé peut faire partie de ce que l’on appelle « le petit chômage » (jour de congé légal pour certaines raisons familiales précises).

Un déménagement peut donner droit au petit chômage lorsqu'une convention de travail collective ou individuelle prévoit une dérogation dans votre entreprise ou votre secteur.

Si vous faites appel à des déménageurs professionnels, le budget total sera calculé sur le volume à déménager et les distances à parcourir entre l’ancienne et la nouvelle habitation, sans oublier les coûts de démontage et remontage des meubles et branchement de vos appareils électroménagers. C’est selon ces critères que le déménageur vous proposera le nombre d’hommes et le matériel à mettre à votre disposition (lift, taille du camion). Ici, n’hésitez pas à demander plusieurs devis et à faire jouer la concurrence.

Important : vérifiez l’assurance fournie par votre entreprise de déménagement agréée. Toutes ces entreprises sont obligatoirement couvertes par une police d’assurance.

Couvert ou pas couvert ?

Les dégâts corporels : 

Il vous est possible de contracter une assurance spécifique appelée « temporaire accident » au cas où l’un de vos amis ou vous-même vous blessez le jour du déménagement. Attention, il faut mentionner à votre compagnie d’assurance le nom des personnes qui seront présentes ce jour-là. A défaut de cette assurance, c’est l’assurance hospitalisation qui prend le relais, encore faut-il en avoir une.

Les dégâts matériels :

L’un de vos amis abîme malencontreusement un objet ou un meuble. Son assurance RC familiale, s’il en possède une, peut largement suffire pour l’indemnisation. Si vous possédez des objets de grande valeur (tableaux, sculpture, argenterie, cristal, meubles de valeur, objets de collection), il peut être utile de souscrire une police « assurance dommages » ou « tous risques » complémentaire.

Pour toutes ces formules à la carte, le mieux est de vous renseigner auprès de votre assureur.

Le transfert de l’assurance habitation

En tant que locataire, vous avez le devoir d’assurer votre nouvelle habitation. Pour ce faire, il vous suffit de faire un transfert de l’assurance habitation ainsi que l’assurance de contenu de votre ancien lieu de vie vers le nouveau. Le contrat étant rattaché à une adresse précise, votre assureur doit être averti de la date de votre déménagement et de votre emménagement. Si vous passez par exemple d’un appartement de 80m2 à un appartement de 120m2, il est clair que certaines clauses de votre contrat vont changer.

Généralement, lorsque vous déménagez, il se peut que vous occupiez en même temps votre ancien et votre nouveau logement pendant une durée indéterminée, par exemple le temps des travaux dans votre future habitation ou celui pour finaliser votre déménagement.

Pas de souci : votre compagnie a prévu ce cas de figure. Votre assurance habitation couvre en effet les bâtiments et leur contenu aux deux adresses pendant une période de 90 jours. Mieux vaut toutefois se renseigner au préalable auprès de votre compagnie.

L’assurance habitation ne couvre pas tous les dommages. En cas de travaux dans votre nouvelle habitation, ne sont pas couverts :

  • Les matériaux non encore intégrés au bâtiment
  • Les dommages causés pendant les travaux (démolition, construction, réparation, rénovation)

A ne pas oublier

Quitter une habitation pour une autre implique d’autres transferts.

Eau, électricité, gaz

Lors de l'emménagement, le nouvel occupant pourra, avec le locataire précédent, compléter le formulaire appelé « relevé contradictoire » qui doit être envoyé sur simple demande à votre compagnie des eaux. Si personne ne vient occuper votre ancienne habitation, vous devez appeler votre compagnie des eaux pour demander une fermeture de compteur. Si par contre vous emménagez dans une nouvelle habitation (ou inoccupée depuis longtemps), la compagnie doit vous ouvrir un compteur.

En ce qui concerne l’électricité et le gaz, c’est exactement la même procédure à suivre avec votre fournisseur d’énergie. Rendez-vous sur leurs sites respectifs, certains d’entre eux proposent d’effectuer cette démarche en ligne. Au passage, prévenez votre fournisseur d’accès à Internet pour qu’il effectue le transfert (pour une ADSL, par exemple) d’une adresse à l’autre.

Transfert de courrier

Bpost qui assure la distribution du courrier postal en Belgique propose le « Domymove » qui assure le suivi du courrier d'une adresse à une autre. Le service est valable 4 mois et peut être prolongé 4x4 mois de plus. Il coûte environ 25 € pour une période de 4 mois.

Inscription à votre nouvelle commune

Toute personne déménageant doit communiquer sa nouvelle adresse dans la commune où elle va se domicilier. Cette inscription au registre de la population est couramment appelée "domiciliation".

Finalement, un bon déménagement va de paire avec une bonne organisation personnelle ! Cela vous évitera bien du stress et de la sueur inutiles.