E-magazine Via

E-magazine Via

Vous allez être redirigé vers InsureMyTesla, une assurance unique spécialement conçue par Touring Assurances pour les conducteurs de Tesla.

HABITATION

Retour au sommaire


Des rénovations dans votre maison? Pensez à mettre à jour vos assurances!

Des rénovations dans votre maison? Pensez à mettre à jour vos assurances!

Chaque année, des milliers de Belges rénovent leur habitation. En rénovant, votre bien prend de la valeur. Attention à la mise à jour de vos assurances!

C’est bien connu, le Belge a une brique dans le ventre. Il aime construire et rénover. Après une rénovation, il arrive qu’on oublie d’adapter ses assurances vol et incendie. Ce qui peut donner lieu à de mauvaises surprises en cas de dégâts, car le bien est devenu sous-assuré.

Informer son assureur des travaux entrepris

Vous entamez des rénovations dans votre maison, prévenez votre assureur et décrivez-lui la nature des travaux que vous entamez : agrandissement des volumes, changement de la disposition des pièces, installation d’une nouvelle cuisine ou salle de bain, ou construction d’une annexe.

Pourquoi ? Tout simplement par ce qu’en effectuant des travaux dans votre habitation, vous l’embellissez (c’est le but en général) et vous lui faites prendre de la valeur.

Or, comment les assureurs calculent-ils la valeur d’un bien ? Ils se basent sur la « valeur à neuf » de votre habitation qui est définie à partir d’une grille d’évaluation.

Cette évaluation tient compte du nombre de pièces, de leur superficie, du degré de finition, du nombre de façades, de l’année de construction.

Au terme de vos travaux de rénovation, votre maison a pris de la valeur. Et si vous ne le mentionnez pas à votre assureur, votre risquez bien d’être « sous-assuré ».

« Eviter de se retrouver en situation de sous-assuré »

Prenons un cas pratique. Vous aménagez une annexe à votre maison pour l’agrandir. Coût de la rénovation, 40.000 euros et une superficie agrandie.

Sur base de la grille d’évaluation des assureurs, votre maison a été estimée « à neuf » à un prix de 160.000 euros. Or vous venez de lui donner une plus-value de 40.000. Elle vaut désormais 200.000 euros.

Quels risques si vous ne déclarez pas vos travaux ?

Si vous ne déclarez pas vos travaux, la valeur de la maison à neuf à rembourser est de 160.000 euros et pas de 200.000 pour l’assureur.

Votre habitation n’est donc plus assurée qu’à 80% de sa valeur et vous êtes en situation de « sous-assuré ». La grille d’évaluation de votre maison faite à la base ne correspond plus à sa valeur.

Voilà pourquoi il est impératif d’informer votre assureur de tous travaux apportés à votre maison. Surtout lorsqu’ils impliquent une augmentation de la superficie ou de la surface habitable de votre maison, ou encore des travaux portant sur sa structure et son toit. Car ce sont ces éléments qui font prendre de la valeur à votre bien.

Votre assureur modifiera alors l’assurance incendie de votre maison, et en cas de sinistre, vous serez réellement dédommagé à 100% de la valeur de votre bien.

La meilleure garantie ? Mettre à jour vos assurances régulièrement !

Une variété de facteurs peuvent influencer votre prime d'assurance : le fait que vous ayez arrêté de fumer, l’ajout d’une véranda, la rénovation du toit, la réfection de la salle de bain, le placement d’un Velux, …

C’est pourquoi une mise à jour annuelle de votre assurance habitation est la meilleure garantie pour dormir sur vos deux oreilles. Un seul bon réflexe, qui vous rapporte à trois niveaux :

  • vous bénéficiez d’une protection adaptée à votre situation et vos besoins réels
  • vous évitez les mauvaises surprises en cas de sinistre ou de réclamation
  • vous profitez de la prime la plus juste et équitable

Dès lors, soyez bien attentif. Un petit coup de téléphone à votre assureur en cas de rénovation ne vous prendra pas beaucoup de temps.