E-magazine Via

E-magazine Via

Vous allez être redirigé vers InsureMyTesla, une assurance unique spécialement conçue par Touring Assurances pour les conducteurs de Tesla.

HABITATION

Retour au sommaire


Comment réagir face à un dégât des eaux ?

Image  Comment réagir face à un dégât des eaux ?

Quelle assurance entre en jeu ? Jusqu’où êtes-vous couvert ? Quand devez-vous nous demander d’intervenir ? Analysons en détail les dégâts des eaux.

Tout d’abord, qu’entend-on par dégât des eaux ?

Il existe de nombreux types de dégâts des eaux : fuite de canalisation, baignoire qui déborde, infiltration à travers la toiture…

Les compagnies d’assurances désignent comme “dégâts des eaux” tous les dommages causés par l’eau sur les biens mobiliers et immobiliers de votre habitation.

Nous différencions 3 sortes de sinistres, en fonction de leur provenance :

  • Les dégâts viennent de chez vous et endommagent uniquement vos biens.
  • Ils viennent de chez vous, mais endommagent à la fois vos biens et ceux d’un tiers.
  • Les dégâts proviennent de l’habitation d’un tiers et endommagent vos propres biens.

Dans tous les cas, c’est votre assurance habitation qui entre en jeu pour vous indemniser.

Qu’est-ce qui est couvert, qu’est-ce qui est indemnisé ?

Lors d’un dégât des eaux, votre assurance habitation vous protège en cas de simple fuite, de rupture de canalisation, ou d’infiltration par le toit.

Elle vous indemnise aussi dans le cadre de la réparation de vos murs, plafonds et sols s’ils ont été endommagés à la suite du sinistre couvert (ce sinistre ne pouvant pas être induit par des travaux de réparation).

Par contre, votre couverture n’intervient pas si les dommages sont causés par un manque d’entretien ou de prévention. En d’autres mots, si vous avez une résidence secondaire laissée à l’abandon et qu’une infiltration s’y produit, vous n’êtes pas indemnisé.

Pareil pour vos appareils ou canalisations : s’ils ne sont pas correctement entretenus et provoquent un sinistre, nous ne pouvons rien faire pour vous.

Donc, mieux vaut prévenir que guérir, non ? 

Que faire dans le cas d’un bien loué ?

Vous êtes propriétaire : si les biens de votre locataire sont endommagés, à cause d’une infiltration par le toit par exemple, c’est la couverture « responsabilité » comprise dans votre assurance habitation qui rembourse les frais.

Vous êtes locataire : votre assurance couvre vos biens et votre responsabilité en cas de pépin. Par exemple, elle intervient si vous avez laissé votre robinet ouvert et que l’eau s’est infiltrée à l’étage inférieur.

C’est votre couverture « responsabilité » qui entre en jeu pour rembourser le propriétaire du bâtiment et le locataire du dessous.

Quels sont les bons réflexes en cas de sinistre ?

Vous pouvez être le plus vigilant possible, les dégâts des eaux sont imprévisibles. Si vous êtes victime d’une fuite, d’une infiltration ou d’un robinet mal fermé, voici les premières choses à faire :

  • prenez des photos « témoins » de l’étendue des dommages
  • remplissez le constat de dégât des eaux
  • si vous n’avez pas de constat, un compte rendu détaillé de la situation fera l’affaire
  • si une autre personne est impliquée, remplissez ce constat ensemble
  • envoyez-nous la déclaration de sinistre, les photos et les factures de réparations éventuelles par email le plus rapidement possible.