E-magazine Via

E-magazine Via

AUTO

Retour au sommaire


Qu’est-ce que la convention RDR pour les assureurs ?

Qu’est-ce que la convention RDR pour les assureurs ?

Une grande partie des assureurs en Belgique adhère à un règlement appelé « la convention RDR ». Celle-ci vise à améliorer l’indemnisation des victimes lors d’un accident de voiture. En quoi consiste-t-elle concrètement ? Comment fonctionne-t-elle ?

Qu’est-ce que la convention RDR ?

La convention RDR (pour « Règlement Direct Rapide ») est une initiative prise par les assureurs afin d’accélérer l’indemnisation des dégâts causés à un véhicule après un accident de la route. Entrée en vigueur à partir du 1er mars 1972, elle a connu depuis plusieurs améliorations.

Aujourd’hui, 98% du marché de l’assurance auto adhère à cette convention et près de 75% des accidents sont réglés grâce à celle-ci.

La convention RDR est donc un règlement direct, car le conducteur non responsable est directement indemnisé par son propre assureur en RC auto. Cette dernière se fait au compte de l’assureur de la partie adverse, supposée responsable.

La RDR forme un tout avec la convention d’expertise qui prévoit, quant à elle, les dispositions pour déterminer les dommages.

Un fonctionnement sous conditions

Le fonctionnement de la convention RDR est très simple. Au lieu d’une indemnisation par l’assureur de la partie responsable comme c’est le cas en droit commun, c’est l’assureur de la victime de l’accident qui procède à l’expertise des dégâts et les lui indemnise.

Pour cela, il est indispensable qu’il n’y ait aucun doute sur les responsabilités. Le constat d’accident doit donc être correctement complété. Pour que le système RDR soit appliqué, il faut aussi se situer dans l’une des situations décrites dans la convention dans la partie « barème des responsabilités ». Ces situations où la responsabilité est incontestable sont, par exemple, les collisions avec un véhicule qui précède, l’ignorance d’un signal de priorité, l’accrochage d’une voiture en stationnement…

D’autres conditions doivent également être remplies :

  • L’accident est survenu en Belgique ;
  • Il y a eu un contact entre les véhicules ;
  • Ces véhicules doivent être immatriculés en Belgique (ou non immatriculés, selon le type de véhicule) ;
  • Ils sont couverts par l’assurance Responsabilité Civile obligatoire ;
  • Cette assurance a été souscrite auprès de l’une des entreprises d’assurances adhérentes à la convention (Touring Assurances en fait partie).

Pour plus d’information, consultez la dernière convention RDR en vigueur depuis le 1er janvier 2017.

Vous allez être redirigé vers InsureMyTesla, une assurance unique spécialement conçue par Touring Assurances pour les conducteurs de Tesla.

Voiture/camionnette ?
Demandez une offre !

Simulation
gratuite en ligne